French Journal for Media Research

Nadjat Lahdiri

Liliane Messika, La communication c’est comme la marche à pied. Essai, l’Harmattan, 2015.

1L'ouvrage est divisé en 16 chapitres axés autour de la communication. Au début, L. Messika considère la communication comme  un art que toutes les personnes pratiquent, qu’elles soient chez elles ou au travail.
Au début de son ouvrage, L. Messika montre que la communication manifeste des différences autour des styles et d’échelles liés aux lois de la nature et à l’environnement. Elle aborde la notion de crise, définie comme « l’accumulation de fragilités plus l’ignorance », et  propose dans le deuxième chapitre trois scénarios pour pouvoir la gérer : la reconnaissance, le projet latéral (modifier la perception du public sur la crise) ou le refus. Et le meilleur moment pour affronter la crise, selon L. Messika, c’est avant la crise.
Sur la rumeur, l'auteure souligne que la communication aide à transmettre les messages aux bons destinataires. Dans le même contexte, elle estime que la communication interne commence par la communication externe. A travers le cas de l’entreprise Décathlon, elle montre que la communication se joue à partir des règles déterminées. Quant à la communication corporate, elle l’analyse à partir du rôle et de la place des images et des logos dans le processus de la communication, bien que les relations publiques englobent selon l’auteur « la politique de la communication ».
L’auteure évoque la communication événementielle qui se manifeste dans les relations dans divers domaines : les cérémonies, les célébrations et le domaine culturel. L’événementiel aide à «servir la notoriété et les ventes» et son organisation garantit la visibilité des messages, explique l’auteure. La communication se manifeste par des notions superficielles, constat tiré à partir de son analyse du rôle des attachés de presse, des journalistes et la place de la presse d’hier et d’aujourd’hui.
L’effet du sponsoring et le sport interpelle l’auteure qui a travaillé sur les liens entre sponsor et sport, artiste et mécène. Avec l’offre des coûts attractifs, le public s’intéresse au sport. Le sponsoring et la publicité sont par conséquent les deux piliers de la communication. L'évolution de la communication est aussi abordée avec la communication politique de Barack Obama qui représente une première personnalité politique dans le monde à utiliser les réseaux sociaux comme moyen de communication durant sa campagne électorale.
La narratologie comme technique littéraire de communication est utilisée dans les communications politiques qui impliquent des procédés  se faisant à travers les moyens de communication. Dans le domaine de la santé, la communication selon l’auteure est indispensable. Elle se pratique en premier par le ministère de la santé et les spécialistes du domaine en insistant sur les médias et associations, notamment les inspections des maladies et médicaments. Elle la nomme « communication médicale », qui n’est guère différente de la communication dans les autres secteurs.  
La communication joue un rôle déterminant pour les organisations sans but lucratif et les ONG (organisations non gouvernementales). L'auteure constate que les ONG ont des directeurs de communication et que le don forme la matière première de leurs ressources.
En fin de son ouvrage L. Messika affirme que la communication est une discipline pratiquée par des professionnels dont les méthodes sont jugées rigoureuses.
L’ouvrage en guise de guide thématique présente une vision détaillée de la communication en France utile pour les étudiants, les professionnels et chercheurs travaillant dans le domaine de la communication.
Il est à reconnaitre qu’il ne s’agit pas seulement de la marche à pied, mais d’une concurrence de techniques, de messages, d’éthique d’utilisation de la communication et ses finalités, qui pourront interpeller d’autres recherches selon l’évolution technique et sociétale à travers le monde.

Pour citer ce document

Nadjat Lahdiri, «Liliane Messika, La communication c’est comme la marche à pied. Essai, l’Harmattan, 2015.», French Journal for Media Research [en ligne], Full texts/Numéros en texte intégral, 9/2018 Ethics, Media and Public Life, Notes de lecture/Book Review, mis à jour le : 19/01/2018, URL : http://frenchjournalformediaresearch.com/lodel/index.php?id=1584.

Quelques mots à propos de :  Nadjat Lahdiri

CRASC, Oran, Algérie

 

 

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.